iphone5

Apple iphone 5

Après une version 4S objectivement décevante, la marque à la pomme se devait, ou non (après tout il y a les ventes), de réagir. Secret de polichinelles pour un...

Après une version 4S objectivement décevante, la marque à la pomme se devait, ou non (après tout il y a les ventes), de réagir. Secret de polichinelles pour un produit qui, à force de rumeurs, est conforme aux attentes, excepté pour ses entrailles qui restaient inconnues. Annoncé comme le dernier modèle de Steve Jobs, le produit  était, sans conteste, le produit électronique le plus attendu de l’année.

Le modèle est ainsi calqué sur les anciens pour le design général, doté d’un écran plus grand de 4″ pour une résolution de 1136 x 640 et donc un ratio d’image passant au 16/9, avec un affichage plus contrasté de 44% et une intégration du tactile directement dans l’écran.  Les dimensions sont plus élevées  mais un design plus fin de 18%, avec une épaisseur de 7,6mm, un poids de 112gr (20% de moins) le tout dans un corps en aluminium et un vitre en verre, rien de nouveau là dessus. HSPA+, DC-HSDPA, LTE au programme de la gestion réseau, débit théorique jusqu’à 100mbps donc. Gestion de la norme Wifi N en 2,4GHe et 5Ghz. ON retrouve un modèle noir et un modèle blanc.

Côté processeur, la marque monte en gamme en proposant sa nouvelle  puce A6, 2 fois plus rapide en CPU et en GPU, nous verrons les détails plus tard .  On attend les benchmarks mais le gain promis n’est donc pas stratosphérique et s’il sera sans doute le meilleur en application graphique, le CPU ne semble pas faire mieux qu’un Galaxy S3.

La grosse nouveauté est également le passage à iOS 6, s’adaptant aux contraintes du nouveau format d’écran. On retrouve ainsi, ce qu’Apple qualifie encore de fabuleux (on ne rit pas) la possibilité d’afficher 5 rangées d’icones ou de lire plus de texte dans un mail (j’ai bien aimé celle-là). Les anciennes appli seront toujours compatibles avec un léger jeu dans les bordures (bandes noires) pour se réadapter.

Probable grosse contrainte pour la plupart des fabricants tiers (dock et autres), l’arrivée d’un nouveau connecteur, baptisé Lightning, bien plus petit et très attendu, gérant jusqu’à 8 signaux numériques. heureusement, apparition d’un adaptateur de la marque en standard pour régler la compatibilité.

Côté photo/vidéo, on retrouve un capteur de 8mp avec un objo à ouverture f/2.4 et un diaphragme à 5 éléments, filtre infrarouge hybride, capteur rétro éclairé, et amélioration sensible (annoncée) de la gestion en basse lumière via la présence d’un nouvel ISP . Apparition, enfin, d’un mode panorama.  En vidéo, le produit permet de filmer en Full Hd, détection de visage, photo lors de l’enregistrement. Mode facecam jusqu’en 720P. Le produit intègre 3 microphones, combinant ainsi reconnaissance vocale, bande de fréquence étendue pour la voix, et réduction du bruit ambiant (utilisable en musique ?). Nouveau haut parleur, plus petit.

 

Côté versions, pas de révolution, la marque restant dans les 16, 32 et 64Go avec, bien sur, aucune extension possible. Arrivée le 21 septembre chez nous. MAJ vers iOS 6 confirmée pour le 19 Septembre, incluant les Iphone depuis le 3gs, l’ipad depuis l’ipad 2, et le touch depuis la version 4.  La version 3GS disparait du catalogue, reste le 4, le 4S et bien sur le nouveau 5.

L’ autonomie enfin : 40 hr en musique, 10 hr en vidéo, 8 hr en conversation.

 

Bref, moins décevant que l’iphone 4S, le modèle 5 n’en est pour autant pas la révolution annoncée, la marque semble perdre de plus en plus son status inventif. Loin d’humilier Samsung (dixit le directeur de Foxconn), le modèle semble rattraper quelques lacunes,  sans doute égaler voire un peu mieux, mais certainement pas surpasser le fer de lance Galaxy S3.

 

 

 

Categories
Mobile

Nos articles sur le même thème