sonydock

Test Sony RDP-XA900iP

Sony RDP-XA900iP   Présentation Plus haut de gamme, mais surtout plus puissant que le XA700ip, le XA900ip est davantage dédié Ipad bien que les 2 modèles soient parfaitement adaptés...

Sony RDP-XA900iP
 

Présentation

Plus haut de gamme, mais surtout plus puissant que le XA700ip, le XA900ip est davantage dédié Ipad bien que les 2 modèles soient parfaitement adaptés au produit. Plus lourd (7kg), tapant dans les 200W, il est sur le fond pratiquement identique au petit frère XA700ip. 2 différences niveau connectiques, avec l’apparition d’une entrée optique et d’une sortie vidéo composite.  Enfin, la grosse différence : le produit est, contrairement au XA700ip, compatible Bluetooth.   (arrivée prochaine des photos de déballage).

Le dock est toujours rétractable, et les fonctions de contrôles sont à la fois sur le dessus de l’appareil et sur une télécommande fournie.

Fonctions et son

L’essentiel des fonctions est identique au XA700, je ne reviendrai donc pas là-dessus excepté sur l’apparition bienvenue du Bluetooth. Le Airplay se règle de la même façon. La présence de l’entrée optique, si son usage est rare, rend le dock véritablement polyvalent.

On pouvait s’attendre à un résultat similaire au XA700, c’est pratiquement vrai. En effet, le même principe d’équilibre dans les fréquences est bien là, avec une sonorité claire et percutante au besoin, sans véritable reproche. Mais ce modèle va plus loin, sans doute grâce à la dimensions des caissons, dans le domaine des basses. La différence n’est pas immense mais le XA900ip est un modèle de maitrise et, à mon sens, le meilleur de sa gamme de prix, ni plus ni moins.

Je n’ai malheureusement pas pu effectuer de comparaison directe avec le modèle Airplay de Bose, mais la confrontation avec le B&W Zeppelin Air fut sans appel, le Sony surpasse le B&W dans le registre aigus. Le modèle B&W coupe bien trop tôt de ce côté là, en découle également une écoute trop voilée voire pataude. Que certains qualifient ce dernier comme un dock de référence me dépasse par ailleurs. La précision des basses n’est également pas aussi bonne, le B&W est bon de ce côté là, très bon pour un dock même, mais n’arrive pas à se défaire de cette petite sensation d’étouffement, chose totalement absente du XA900ip.  Difficile de comparer les médiums tant la signature dans le haut du spectre influe sur le reste. D’une manière générale, ce dock sonne très différemment de la majorité des modèles du marché. La norme voudra pratiquement que les dock sonnent chaud, coupant les aigus de façon plus marquée, et laissant une bosse plus ou moins conséquente dans le basses. On pourra ainsi trouver le Sony trop sage de ce point de vue, je le vois simplement comme ce qui devrait être considéré comme normal. Il est, de toutes façons, toujours possible de jouer sur l’égalisation en amont.

Le seul reproche est toujours celui du sans-fil, clairement pas aussi bon que le reste. On retrouve une écoute correcte, assez bonne même, mais moins maitrisée particulièrement dans les basses. L’ensemble devient sensiblement plus pataud, particulièrement en Airplay. De ce côté, B&W semble mieux gérer l’Airplay, tout en restant, à mon sens, en dessous en qualité sonore, le gap est bien moins important. Le Bluetooth réussi un peu mieux au Sony, qui profite sans doute d’une plus grande expérience dans le domaine. Les défauts sont à peu près les mêmes, mais un peu moins flagrants.

Toujours un défaut avec le réglage du son, bien trop lent à mon gout, passant par un nombres de niveaux assez délirants. On ne pourra en tous cas pas lui reprocher un manque de précision.

CONCLUSION

Le XA900ip fait encore plus fort que le XA700ip. En plus des quelques connectiques supplémentaires et surtout du Bluetooth, le produit offre un son à la fois meilleur et plus puissant, pour un surcout finalement mesuré. Si la réputation des Bose et B&W risque de lui donner un peu de mal pour s’imposer, sa qualité sonore n’a pratiquement pas d’équivalent dans le domaine du Dock, particulièrement en dessous de 1000 Euros.

18/20

Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau de gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Nous vous conseillons de lire attentivement le test dans son intégralité.

Il va également sans dire que la subjectivité est inévitable dans un test de casque, il se peut que vous soyez déçu par un modèle malgré tous nos efforts pour rester objectifs.

Categories
LaboMobileSony

Nos articles sur le même thème