Forum des Acteurs, Réseaux, et Expressions Multimédias : 2…

La fédération nationale des acteurs « culture multimédia », créée début 2008, vous invite à participer au Forum des acteurs, des réseaux, et des expressions multimédias, les 20 et 21 octobre...

La fédération nationale des acteurs « culture multimédia », créée début 2008, vous invite à participer au Forum des acteurs, des réseaux, et des expressions multimédias, les 20 et 21 octobre 2008, à Bordeaux.

Nous comptons sur votre présence à ce rendez-vous, qui pour la première fois en France permettra d’ébaucher un état des lieux national, de dégager les forces et faiblesses du secteur, de mettre en lumière des pratiques tranférables dans une perspective internationale, pour aboutir à des propositions d’actions à soutenir et développer, des propositions de coopération et de mutualisation en réseau.

farem.jpg

Qui organise ?

La fédération nationale des acteurs « culture multimédia », créée début 2008, regroupe « des structures et des acteurs « culture multimédia » qui menent des projets d’action culturelle, pédagogique, de médiation, de création et de diffusion artistique, avec des publics, sur des territoires et en réseau, se revendiquant de l’intérêt général ».
La fédération impliquent dans les chantiers qu’elle porte un panel le plus large possible des acteurs de ce secteur: collectifs d’artistes, media-labs, festivals, lieux de diffusion et de création, associations interfaces entre des logiques artistiques et pédagogiques, entre des pratiques innovantes et des publics.
La fédération a entamé dès sa création une réflexion sur la place de ces pratiques dans notre société, autour de l’économie qui sous tend ces activités, des logiques d’échanges, de médiation et de co-production.

Quel contexte ?

Le secteur de la « culture multimédia » se développe en ramifications multiples.
Ce secteur a pu s’appuyer sur des dispositifs de soutien en direction des lieux par les politiques publiques (initialement national : dispositif nouveaux emplois / nouveaux services et Programme d’Action Gouvernemental pour la Société de l’Information – PAGSI, donnant naissance aux ECM), puis territoriaux – sans harmonisation terrritoriale). Plus récemment en direction des pratiques artistiques, festivals (DICREAM essentiellement).
Dans le même temps ce secteur a fait l’objet de bouleversements successifs pour ce qui concerne les industries culturelles numériques, se traduisant au final par l’émergence d’acteurs dominants sur l’indexation des contenus et des savoirs, et finalement l’étroitisation de l’offre, et la tentative de créer artificiellement de la rareté (cas des industries du disque par exemple).
Enfin les cadres réglementaires et budgétaires compliquent de plus en plus nos initiatives (Loi HADOPI, DADVSI, Paquet Télécom, RGPP, etc…)
Tous ces facteurs (et la liste n’est pas exhaustive) se focalisent autour d’enjeux pour lesquels il convient de réfléchir et d’échanger collectivement.

C’est pour cette raison que nous avons souhaité mettre en place ce premier Forum des acteurs, réseaux, et expressions multimédias (FAREM) les 20 et 21 octobre 2008 à Bordeaux afin de faire émerger – modestement-  un état des lieux national, dégager les forces et faiblesses du secteur, mettre en lumière des pratiques pour mieux faire partager nos réalités, et notre ancrage partagé dans des projets d’utilité sociale, qui progressivement font émerger des propositions alternatives ET des articulations avec les acteurs du secteur marchand.

Quelle forme pour ce forum ?

Ce Forum se décline en séances plénières de synthèses et de restitutions, en ateliers de réflexion, de travail collaboratif, de pratiques, accompagnés de temps de diffusion de projets artistiques, d’échanges plus informels et conviviaux. Il s’articule autour de 5 thèmes :
– [Actions] les projets, les usages, les pratiques ;
– [Expressions] artistiques et culturelles sous toutes ses formes ;
– [Coopérations] entre structures, réseaux, institutions et partenaires du secteur privé, de l’économie sociale et solidaire ;
– [Développements] évolutions structurelles, profesionnelles, technologiques à venir ;
– [Pratiques] les outils techniques, administratifs, communicationnels au service des projets.


A destination de qui ?

Le FAREM est ouvert à toute personne concernée par ces problématiques : animateurs, médiateurs, coordinateurs et responsables de lieux de pratiques, artistes et collectifs artistiques, élus, techniciens et responsables de collectivités, directeurs artistiques d’événements, partenaires issus des champs de l’éducation, de la recherche, de l’industrie, à tout intéressé ou curieux…

Quelle ambition ?

Les lieux, les projets, les réseaux, les artistes sont aujourd’hui saisis par un nombre considérable de problématiques, de cadres juridiques, économiques, éthique, d’engagement / désengagement des politiques publiques. Ce FAREM n’a pas pour la prétention de faire le tour des questions posées, mais plus d’amorcer des modalités de travail en coopération et de poser les jalons d’ une culture générale partagée.


Les objectifs du FAREM :

– dresser un panorama des sujets qui traversent et impactent les activités de notre secteur- faciliter la compréhension des projets.
– dresser un panorama de la diversité des acteurs.
– contribuer à tisser des lieux entre acteurs, réseaux, artistes, partenaires, milieux industriels, acteurs liées aux politiques publiques, etc…
– permettre aux gens d’amorcer des travaux coopératifs.

Quelles méthodes de travail ?

Le méthode retenue pour ce FAREM est un fonctionnement en atelier de travail, avec une position de contributeurs pour tous les ateliers. Quelques invités permettent d’amorcer la réflexion, mais ne centralisent pas les débats.
Les débats sont amorcés en amont du FAREM (sur ce site), se poursuivent durant le FAREM, et se prolongent en ligne et par le biais d’autres temps du même type à l’issue du FAREM.

La participation aux ateliers, séances plénières et temps de diffusion du Forum est gratuite (inscription préalable nécessaire).

Ce premier Forum des acteurs, réseaux, et expressions multimédias (FAREM) est organisé par la mutualisation de moyens de quelques adhérents de la Fédération « culture-multimedia.org ».
Toute contribution à la mise en oeuvre de cette dynamique est la bienvenue.

Categories
Non classé

Nos articles sur le même thème